17.4 C
Compiègne
mardi, 16 juillet, 2024

Tout vient à point à qui sait attendre

A lire

Bernard BLAY
Bernard BLAY
Directeur de Publication

Et oui il aura fallu attendre 1 mois jour pour jour pour que notre Maire, Claude Dupront, se décide enfin à nous transmettre des informations, les râleurs que nous sommes y sont peut être pour quelque chose. De plus ce n’est pas un mais 2 bulletins d’informations que nous avons reçu. Le premier sur format A4 nous informe des numéros utiles relatifs au Covid-19 que vous retrouverez sur la page de la Mairie du site et pour lequel je soupçonne une réalisation à la va vite car ne prenant même pas le temps d’écrire un mot à l’attention des habitants , de rappeler les règles de confinement et les gestes barrières; le deuxième est une info de l’ARC , concernant la recherche de bénévoles pour la fabrication de masques barrières tel que je l’avais suggéré, ne voyant rien se mettre en place alors que des communes commençaient à distribuer des masques à leurs habitants (ils avaient commencé à en fabriquer dès le début du confinement et en particulier dans le Grand Est en raison de l’absence de masque comme vous le savez) .

Bon , on constate un effort mais vous l’aurez compris Claude Dupront n’est pas un homme de lettres , comme il me l’avait indiqué à la fin d’un conseil municipal en 2015 lorsque je lui avait demandé pourquoi il ne répondait pas à mon courrier : « je suis pas un écrivain » m’avait il dit !!!

De plus , aucune mention de la création du site Le Petit Ganelon , j’en prends bonne note , il est vrai que le contraire m’aurait étonné !

Concernant la fabrication des masques il y a du travail sur la planche car la population de l’Arc c’est 72000 habitants et j’espère qu’ils distribueront au moins 2 masques par personne car un masque ne peut être porté que 4 heures. Par conséquent c’est environ 144000 masques qu’il va falloir produire.

Le fabricant de canapés à Béthisy Saint Pierre annoncait le mardi 31 Mars qu’il se préparait à fabriquer 5000 à 6000 masques par semaine. Partout dans le département on ne compte plus les communes qui n’avaient pas attendu la déclaration d’Emmanuel Macron pour fabriquer des masques. A Pont Saint Maxence la salle Claude Monnet a été transformée en atelier couture et produit depuis le Vendredi 10 Avril.
Il y a ceux qui anticipent les besoins et les autres qui sont au garde à vous et attendent les ordres, ne faisant preuve d’aucune initiative qui pourrait se retourner contre eux.

Alors si vous savez coudre je vous encourage vivement à répondre présent ou présente à cet appel de solidarité pour la confection de masques barrières. Si vous aves besoin d’aide ou de conseils appelez moi.
Bon courage on a besoin de vous !
Prenez soin de vous et Restez chez vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici


spot_img

Articles récents

Ma Médiathèque numérique

Avec Ma Médiathèque numérique , le Département de l'Oise vous offre des milliers de ressources en ligne : magazines et presse, films et documentaires , livres numériques, jeux et livres pour enfants, cours et...
spot_imgspot_img
- Information -spot_img