17.4 C
Compiègne
mardi, 16 juillet, 2024

Vêtements tachés par le manganèse ! Suez m’a indemnisé !

A lire

Bernard BLAY
Bernard BLAY
Directeur de Publication

Personne n’aurait parié un euro sur le fait que je puisse être indemnisé par Suez suite à la plainte déposée concernant les vêtements tachés par le manganèse contenu dans l’eau potable du village et j’en veux pour preuve que personne n’a réagi à mes alertes , personne ne m’a contacté pour avoir des renseignements sur ce qu’il y avait lieu de faire etc …. Et pourtant nombre d’habitants ont été touchés de différentes manières de la présence du manganèse en très grande quantité dans l’eau potable (Filtres, canalisations, compteur et robinetteries bouchés, vêtements tachés …)

Et bien aujourd’hui j’ai le plaisir de vous annoncer que Suez m’a indemnisé à hauteur de 805,50€ , soit 40% du préjudice justifié.

Afin que vous compreniez bien de quoi je parle je vous propose de revenir à la genèse des faits .

Episode 1: Le Manganèse

Juin 2019 , Suez qui a reçu délégation de l’ARC pour la gestion de l’eau , constatant que le taux de chlore est très inférieur à la réglementation en ajoute dans le réseau afin de se mettre en conformité. Le problème c’est que cette décision a été prise sans avoir fait un bilan complet des propriétés de l’eau de notre puits, et par conséquent les techniciens de Suez ne savent pas que cette eau est fortement chargée en manganèse et que la présence de chlore dans l’eau va le précipiter, déclenchant une marée noire sans précédent.

Retrouver le récit complet de cet évènement dans l’article du Parisien

Episode 2 : Vêtements tachés

Fin 2019, constatant la présence de petites taches brunes sur de nombreux vêtements 100% coton et lin , je me mets à la recherche de l’origine de ces taches. Après avoir mis en cause la machine à laver et l’étiquette cuir d’un Jean sans succès , je fais le rapprochement avec le manganèse. Et oui car le manganèse lorsqu’il est présent dans l’eau à des taux supérieurs à 0,05mg/l peut tacher le linge or l’eau du village en contient 0,09mg/l !!!

Episode 3 : Service client Suez

Je contacte alors le service client Suez par téléphone pour leur faire part de mes désagréments , car il n’y a pas que les vêtements tachés , mais aussi le filtre de l’adoucisseur qu’il faut changer tous les mois et la vérification du filtre d’entrée du lave linge ou l’on constate la présence de manganèse comme je vous l’avais signalé dans un précédent article .
Ce dernier se déclare incompétent pour traiter ce problème et me recommande d’écrire à Suez via mon compte client sur internet.

J’écris donc au service client qui me répond qu’ils vont contacter le service régional .

Aout 2020, je reçois ce mail du service client Suez :

Votre demande a été relancée à plusieurs reprises par notre service Clientèle depuis le 18 juin 2020 .Nous vous invitons à vous rapprocher de l’accueil de Lacroix Saint-Ouen, 116 rue Jean Monnet pour obtenir un rendez-vous avec la direction.D’autres options sont également disponibles sur le portail internet notamment le formulaire disponible sur www.mediation-eau.fr.
Nous regrettons de ne pas avoir pu vous apporter de réponse à votre réclamation et restons, néanmoins, à votre écoute pour toute autre demande.

Alors la c’est le bouquet !!! La coupe est pleine. On me demande de faire ce que le service client de SUEZ est incapable d’obtenir …..

Episode 4 : Plainte contre Suez

Je décide alors de contacter mon assureur qui me met en relation avec leur service juridique qui me dirige vers un avocat à qui je transmets tout le dossier. Et tout cela prend beaucoup de temps vous l’imaginez ……

Pas plus de succès du coté de mon avocat , Suez ne répond pas , on parle alors de saisir un conciliateur .

Février 2021 Date très importante car c’est dans un article de journal, qui parle du raccordement du réseau d’eau à celui de Baugy, que j’apprends que le Directeur Régional de Suez est Mr Arnaud Goiffon et je transmets aussitôt cette information à mon avocat.

23 Avril 2021 J’écris à Eric Bertrand , Maire d’Armancourt, Vice Président de l’ARC, en charge de l’eau potable qui a annoncé dans la presse que l’eau noire à Bienville c’était fini !!!! Je lui indique que non seulement cette pollution était loin d’être terminée mais que Mr Goiffon ne répondait pas aux mises en demeure de mon avocat. Il me répond qu’il va faire le point avec Suez et ses services.

Je suis alors contacté le jour même par téléphone par Mr Goiffon qui est surpris de ne pas avoir reçu les mises en demeure et qui me transmet les coordonnées de leur service d’assurance .

Episode 5 : Le dénouement

Quel parcours du combattant me direz vous mais c’est pas terminé car maintenant c’est assureur contre assureur et un expert est nommé.
Je vous passe toutes les tractations , photos, factures ,justifications, qu’il m’a fallut fournir à l’expert qui a finalement rendu un rapport dans lequel il est reconnu que les taches sont bien dues au manganèse et que le montant des dommages s’élève à 805,50€.
Jusque là tout va bien sauf que Suez indique que leur responsabilité n’ayant pas été démontrée ils n’ont pas à intervenir dans la prise en charge du préjudice mais que malgré tout l’agence locale est disposée à régler le préjudice afin de mettre fin à ce litige. Ha bon ? Pas responsable mais on indemnise quand même , ils sont sympas chez Suez …..

C’est en Janvier 2022 qu’a été fait le virement !

Il aura fallu 2 ans de procédure pour avoir gain de cause cependant çà aurait pu mettre beaucoup moins de temps si j’avais eu dès le départ le bon interlocuteur. En effet , si mon avocat n’a pas eu de réponse de Suez c’est parce que ses courriers n’étaient pas adressés à la bonne adresse et à la bonne personne et que dans un grand groupe comme Suez il y a manifestement des problèmes pour faire suivre le courrier. Le service client Suez est loin d’être exemplaire .

Cependant je souhaite remercier:

  • Mr Eric Bertrand sans qui je n’aurais pas été mis en relation avec Mr Goiffon.
  • Mr Arnaud Goiffon, pour sa réactivité et son sens de l’écoute. Il a répondu efficacement à toutes mes questions et interrogations .
  • Mr Husson, du service Eau potable de l’ARC avec qui je me suis entretenu très souvent et qui continue à intervenir sur Bienville. Je l’ai mis en relation il y a pas si longtemps avec des habitants de la rue de la ferme pour des problèmes de boues contenues dans l’eau et Rue de l’Aronde pour des problèmes de canalisations bouchées par le manganèse car si l’eau n’en contient plus naturellement ce n’est pas le cas des canalisations des années 50 de la rue de Fauvillé qui en sont tapissés sur une grande partie. Par conséquent l’absence de manganèse dans notre eau est loin d’être terminée.

Et la municipalité dans tout çà ?

Et bien elle a brillé par son absence , indiquant à tous ceux qui venaient se plaindre que ce n’était pas leur problème et qu’il fallait appeler le service client de Suez . Cà c’est du service public ….
En l’occurrence je vous invite à lire le compte rendu du conseil municipal du 4 Octobre 2019 que vous trouverez ci-dessous dans lequel le Maire et ses adjoints répondent à des questions posées par des habitants à ce sujet . La réponse de Mme Bonhomme est éloquente : « Personne n’est satisfait de ce qu’il se passe et que tout le monde subit ces inconvénients , et que c’est à chacun ,de faire bouger les choses en contactant SUEZ (Par téléphone , par courrier …) »

NON Madame désolé de vous le dire mais vous aviez tout faux , car dans ce type de situation l’union fait la force et si l’APAB avait existé à cette époque vous auriez été obligé d’agir car c’était à la municipalité , dont Claude Dupront est notre représentant au sein de l’ARC, de faire bouger les choses.


De mon point de vue , la municipalité aurait du organiser une réunion publique afin de recueillir les doléances des habitants, réaliser un inventaire des problèmes rencontrées par quartier car nous n’étions pas tous logés à la même enseigne et refaire un point régulièrement afin de suivre l’évolution de la situation. Celà aurait permis de dresser un état des lieux exhaustif et de transmettre à Suez et l’ARC des informations qu’ils n’avaient pas car beaucoup d’habitants, lassés d’avoir des ennuis, ont arrêté de contacter le service client Suez et se sont débrouillés seuls ou entre voisins, donnant ainsi l’impression à Suez et à l’ARC qu’il n’y avait plus de problème , je m’en suis rendu compte lors d’une conversation avec les services de l’ARC .

Mais bon je reconnais que pour faire çà il faut certaines compétences …

Ceci étant , n’oubliez pas que Suez n’est nullement responsable de l’état des canalisations , j’ai attaqué Suez sur l’erreur commise lors de l’injection de chlore sans avoir fait d’analyse préalable pour connaitre les propriétés de l’eau. Les canalisations, qui auraient du être changées depuis longtemps , sont du ressort de l’ARC qui doit désormais trouver des solutions afin que l’on puisse avoir une eau de qualité et apriori ils ne les changeront pas de sitôt car elles ne fuient pas. Par contre , de l’avis des techniciens avec qui j’ai discuté il manque une purge rue de Fauvillé pour permettre le nettoyage des canalisations et il serait bien que la municipalité fasse pression sur l’ARC pour la mettre en place car nos filtres sont toujours noirs après 2 mois d’utilisation et on est pas prêt de les changer comme avant au bout de 6 si rien n’est fait.

Et le comble dans tout ca c’est que le compte EAU de Bienville était très positif quand la municipalité l’a transféré à l’ARCBA : 131305€. Ce qui couvre largement les dépenses engagées par l’ARCBA pour le raccordement au réseau de BAUGY (84082€ avec la subvention de l’Agence de l’eau)


Si la municipalité s’était endettée pour faire les travaux nécessaires à la rénovation du réseau d’eau , non seulement on aurait pas les problèmes actuels mais on aurait pas de dettes non plus puisqu’elles auraient été transférées à l’ARCBA.
Vous comprenez maintenant pourquoi les travaux n’ont pas été réalisés…

Enfin, concernant le raccordement au réseau de Baugy si vous avez regardé les analyses de l’eau vous aurez noté que l’eau est de moins bonne qualité que celle du puits de Bienville qui a été jugée exceptionnelle par Mr Goiffon et qui a permis de ne pas la chlorer pendant toute la durée des travaux de raccordement avec la bénédiction de l’ARS , en plein plan Vigipirate et augmentation des taux (on est passé de 0,3mg/l à 0,5mg/l) à cause du Covid19.

Pouvait on faire autrement ?

La réponse est oui, on pouvait mettre en place un filtre à Manganèse ; c’est couramment installé dans les communes confrontées au même problème mais le cout d’installation et de maintenance (évacuation des résidus) a été jugé trop élevé par l’ARC.

On a une eau de qualité exceptionnelle mais nos politiques préfèrent nous livrer une eau 2 fois plus chargée en nitrates qui flirte avec la limite maxi acceptable (voire parfois la dépasse) et un taux de perchlorates non conforme en Juin 2021 qui a déclenché une recommendation de ne pas utiliser l’eau pour la préparation des biberons.

Voici le comparatif de la qualité de l’eau AVANT et APRES connexion au réseau de BAUGY


Je reste à votre disposition si vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires et n’hésitez pas à laisser des commentaires.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le compte rendu du CM du 4 Octobre 2019 qui contient le vote du compte administratif de l’eau 2018



LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici


spot_img

Articles récents

Ma Médiathèque numérique

Avec Ma Médiathèque numérique , le Département de l'Oise vous offre des milliers de ressources en ligne : magazines et presse, films et documentaires , livres numériques, jeux et livres pour enfants, cours et...
spot_imgspot_img
- Information -spot_img