15.1 C
Compiègne
vendredi, 12 juillet, 2024

La Critique est Facile , l’Art est Difficile

A lire

Bernard BLAY
Bernard BLAY
Directeur de Publication

 Contrairement à ce que d’aucun peuvent penser, nous qui intervenons sur le Petit Ganelon ne nous réclamons d’aucun parti politique. Nous critiquons, mais nous pourrions tout aussi bien féliciter si l’occasion nous en était donnée et dans tous les cas d’autres alternatives seront proposées.

Nous sommes en démocratie, mais laquelle ? La démocratie directe est celle par laquelle le peuple exerce lui-même, directement sa souveraineté. C’est une utopie. La démocratie représentative, fait que le peuple, se donne des représentants, maire, président de région, d’agglomération, député, sénateur, syndicats, associations. C’est le système que nous avons choisi. Est-ce satisfaisant ? Non. Mais il n’existe aucun autre système. Faisons-nous valoir nos droits ? Non. La plupart du temps nous attendons de nos représentants qu’ils obtiennent que nos revendications soient satisfaites, revendications que très souvent nous n’exprimons pas. Des intérêts particuliers peuvent donner telle ou telle orientation à nos revendications, les modifier, les trahir. 

Pourquoi ne nous exprimons-nous pas directement ? Parce que nous dédions cette tâche aux autres. Parce que, être infantilisé, tout compte fait, nous convient. 

Ecrire demande du temps, c’est difficile. Pourtant tout est fait aujourd’hui pour que nous puissions nous exprimer. La Présidence, les Ministres nous donnent la possibilité, par les sites qu’ils mettent à notre disposition sur Internet de leur faire parvenir nos doléances. Ces sites sont-ils utilisés ? Très peu. Nos doléances seraient-elles lues, en tiendraient-ils compte ? Nous ne le savons pas .


A quoi pourrait servir le blog que nous vous proposons ? Précisément à recueillir vos doléances. Nous pourrions les mettre en forme et suivant ce qu’elles seraient les adresser à qui de droit éventuellement anonymement (le Maire , l’Arc, le Département…. et pourquoi pas le Président lui même dont les assistant(e)s lisent le courrier reçu et y répond).

Si nous le faisons à Bienville, d’autres le feront. Et un jour les choses pourraient aller mieux. Peut-être. 

Á vous de jouer. Portez-vous bien, Protégez-vous. 

Bernard Blay – Gérard Noël

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici


spot_img

Articles récents

Ma Médiathèque numérique

Avec Ma Médiathèque numérique , le Département de l'Oise vous offre des milliers de ressources en ligne : magazines et presse, films et documentaires , livres numériques, jeux et livres pour enfants, cours et...
spot_imgspot_img
- Information -spot_img