17.4 C
Compiègne
mardi, 16 juillet, 2024

L’histoire de Bienville chapitre IV

Le Manoir de BIenville

A lire

Bernard BLAY
Bernard BLAY
Directeur de Publication

La seigneurie de Bienville appartenait, au XVIe siècle, à la famille de Vallon. Le manoir fut bâti, sous Louis XII, par un seigneur de Vallon.
Coët nous a laissé une description de ce manoir qui « se composait d’un corps de logis principal regardant l’occident et d’une aile en retour d’équerre. Dans l’angle rentrant formé par la rencontre des bâtiments, existait une tourelle quadrangulaire en briques, avec cordons de pierres, ornée de fenêtres en arcades trilobées, à colonnettes grêles et entourée d’un cordon en saillie décoré de rinceaux.
« L’entrée principale du manoir s’ouvrait sur un large vestibule, au fond duquel prenait naissance un escalier de pierre, tournant en vis de Saint-Gilles et conduisant aux étages supérieurs. Il était éclairé par de petites fenêtres et par une espèce de meurtrière. Cette partie du manoir fut plusieurs fois modifiée. »
Claude de Vallon, seigneur de Bienville, mourut en ce manoir, le 26 avril 1626. Il fut inhumé dans le chœur de l’église, dans un caveau recouvert d’une dalle avec cette épitaphe :

Cy devât gist Claude de Vallon vivât
Eser Seigr de Bienville, Courcelle,
Chambly, Lesperon, Foiselle Doisy
et du fief de Ricauville du règne de
Henri IIIe home d’armes de la côpagnie
du Scigr D’Estrées, commandée
par le Sr Darancourt, lieutenant d’ycelle
et en cette qualité du règne de
Henri IIIe estoit à la bataille de Sèlis
En l’an 1614 comadoit dedas le fort
de Beavet en Basse-Bretaigne por le
service de Louis XIIIe — Il a fait bastir
le chœur de l’église dud Bienville oû
il y avait eu quelque comecemet cet às
auparavât, lequel deceda le 25e d’avril 1626
Priez Dieu por son ame.

Le fils de Claude de Vallon, également nommé Claude, succéda à son père. Il avait épousé Suzanne de Berziaux.
Le 9 mars 1664, ils eurent un fils qui fut baptisé en l’église de Bienville et qui reçut le prénom de Jacques. Il eut pour parrain Mathurin Lesenne, seigneur d’assigna, et pour marraine, sa tante, Madeleine de Vallon.
Claude de Vallon eut ensuite une fille, Anne, baptisée le 15 juillet 1665. Son parrain fut Lallemand, seigneur de L’Etrier, conseiller du roi, bailli de Châlons, et sa marraine, Anne Dutron, épouse-du seigneur de L’Etrier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici


spot_img

Articles récents

Ma Médiathèque numérique

Avec Ma Médiathèque numérique , le Département de l'Oise vous offre des milliers de ressources en ligne : magazines et presse, films et documentaires , livres numériques, jeux et livres pour enfants, cours et...
spot_imgspot_img
- Information -spot_img