17.4 C
Compiègne
mardi, 16 juillet, 2024

Solidarité : mais que fait la municipalité ?

A lire

Bernard BLAY
Bernard BLAY
Directeur de Publication

Alors que nous apprenons que la municipalité de Clairoix a organisé ce mercredi 29 Avril un atelier participatif à la salle polyvalente, pour apprendre à réaliser des masques qui seront distribués à celles et ceux qui en ont le plus besoin que fait donc Claude Dupront et ses adjoints ? Rien visiblement , ha si ils ont anticipé l’achat de masques, si on peut parler d’anticipation quand on passe commande la semaine dernière là où de très nombreuses communes ont commandés les leurs début mars et les ont déjà distribués à leurs administrés ; car ne nous y trompons pas , la distribution d’un ou deux masques par les collectivités va vite s’avérer être insuffisante au regard du besoin. En effet, après avoir utilisé ces masques dont la durée de vie n’est pas éternelle loin de la (entre 5 et 30 lavages pour les plus couteux ) tous ceux qui n’ont pas la possibilité de pouvoir en fabriquer par leurs propres moyens devront en acheter et au prix où ils sont vendus ça va vite devenir un très gros problème financier pour de nombreux foyers. Le Maire de Clairoix , qui est très bien placé au sein de l’ARC, l’a visiblement très bien compris et fait ce qui doit être fait. L’union faisant la force et beaucoup de gens hésitant à faire des masques pour les autres sans savoir s’ils seront conformes , cet atelier participatif répond sans nul doute aux diverses interrogations .

Après la distribution des masques par les collectivités que risque t’il de se passer ? Et bien les personnes qui ne pourront pas renouveller leurs masques les utiliseront au delà des prescriptions et/ou ne les laveront pas à la fréquence recommandée avec des conséquences sanitaires pour eux et les autres . En effet , au delà du nombre de lavages préconisés , l’efficacité en filtration du masque va baisser et il laissera passer des gouttelettes potentiellement contaminantes. Il en sera de même si vous le portez plus de 4 Heures ou si vous avez éternué dedans car un textile humide perd de son efficacité.

J’ai lancé un appel à la solidarité il y a quelques semaines pour la fabrication de masques barrières mais la municipalité n’ayant pas jugé nécessaire d’en informer les habitants (en tant que particulier je n’ai pas le droit de mettre un flyer dans les boites aux lettres ) , je fais l’amer constat d’un immobilisme politique pour la mise en oeuvre d’un plan de solidarité entre les habitants de Bienville.

Prenez soin de vous …..

1 COMMENTAIRE

  1. Force est de constater que la municipalité ne fait rien, où oeuvre sans que nous le sachions, mais à quoi? Ceci alors que partout des initiatives fleurissent et dureront bien plus longtemps que le muguet, qui cette année peut s’acheter dans les boucheries, les épiceries, les grandes surfaces. Autant de commerces que Bienville n’a pas. Pourquoi n’avons nous pas eu l’occasion d’aller chercher notre petit brin à la Mairie?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici


spot_img

Articles récents

Ma Médiathèque numérique

Avec Ma Médiathèque numérique , le Département de l'Oise vous offre des milliers de ressources en ligne : magazines et presse, films et documentaires , livres numériques, jeux et livres pour enfants, cours et...
spot_imgspot_img
- Information -spot_img